Ce sont les Shaggy Dogs qui auront la lourde charge de clôturer ce troisième Blues in Queyssac. Compte-tenu du pédigré de ces “chiens hirsutes“, poids lourds de la scène Blues hexagonales, qui fêtent cette année leurs 25 ans d’existence, on ne devrait pas être déçus !

Bio

On a tous besoin d’un repaire dans la vie, d’un endroit pour se ressourcer, surtout quand on vit comme une bande de pirates. Ce lieu existe pour les fans de rock de la banlieue sud de Paris : la mythique salle de concert Le Plan à Ris Orangis. Dès son ouverture, en 1984, le ton était donné avec Little Bob Story fer de lance du « rock d’ici ». Dans cette petite salle de cent cinquante places, on pouvait boire, manger, et même fumer, en assistant aux performances des légendaires The Ramones, Motiirhead, lnmates. C’est là que les futurs membres des Shaggy Dogs ont fait le plein de sensations fortes, en prenant de grosses claques musicales. Ils ont vite fait de se retrouver avec des guitares autour du cou pour reprendre à leur tour quelques hymnes sauvagement rock’n’roll.

Les Shaggy Dogs se sont fait les crocs en participant à un premier disque « Tribute to Lee Brilleaux » en hommage au leader de Dr. Feelgood. L’aventure était lancée, en portant le flambeau d’un rock sincère et énergique. Depuis, nos « Pub Rockers Class Heroes » n’ont de cesse d’entretenir une cuvée rhythm’n’ blues-soul-rockabilly tirée du même fût de bière que leur héros. Sept albums plus tard, et des tournées partout en France, en Europe, au Canada et même au Japon, la meute est plus mordante que jamais.

Vidéo